Archives pour la catégorie Point de vue

Les trois questions √† vous poser avant de vous inscrire (ou pas !) √† un ¬ę tremplin ¬Ľ-concours.

Depuis quelques ann√©es, nous assistons √† la multiplication des ¬ę¬†tremplins¬†¬Ľ et autres concours.

J‚Äôutiliserai des guillemets pour ¬ę¬†tremplin¬†¬Ľ, tellement il me semble que le mot est souvent galvaud√©.¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† D‚Äôapr√®s le Larousse, le tremplin est¬†: ¬ę¬†ce qui donne un √©lan pour atteindre un objectif¬†¬Ľ.¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† Or force est de constater que c‚Äôest rarement le cas des ¬ę¬†tremplins¬†¬Ľ.

En tant que responsable du p√īle accompagnement de Fleury Goutte d‚ÄôOr-Barbara, j‚Äôai √©t√© invit√© √† participer √†¬†plusieurs jurys.¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† La premi√®re chose qui m‚Äôa frapp√©e est que, invit√© en tant que responsable de l‚Äôaccompagnement, j‚Äô√©tais quasiment toujours le seul musicien autour de la table.

En tant que musicien, ce passage de ¬ę¬†l‚Äôautre c√īt√©¬†¬Ľ f√Ľt riche d‚Äôenseignements, et voici les trois points que je vous conseille d‚Äô√©tudier avant de vous d√©cider √† participer, ou pas, √† un tremplin¬†:

Lire la suite

1,009 total views, 1 views today

Cette entrée a été publiée dans .

Pourquoi il peut être souhaitable de dissocier l’accompagnement artistique de tout objectif de professionnalisation.

Peut-on imaginer que l’accompagnement artistique ait un autre objectif que la professionnalisation des groupes ?

Deux chiffres pour illustrer la question : d’après une étude du RIF  au cours de l’année 2011, près de 14 000 groupes (près de 55 000 musicien(ne)s) ont été accueillis en répétition en Ile de France dont plus de 900 pour un travail scénique.

Combien de ces groupes vont se professionnaliser ?

Lire la suite

708 total views, 1 views today

Cette entrée a été publiée dans .